Site officiel de Raymond Depardon
Version Française English version

Palmeraie et désert

La société Palmeraie et désert a été créée par Raymond Depardon et Claudine Nougaret en vue de produire et d'éditer des films longs ou courts pour le cinéma.

Cette société fonctionne depuis 1992 et nous permet de réaliser des documentaires et des films de fiction traitant de nombreux faits de sociétés: la presse, la politique, la police, la justice, la psychiatrie, le monde paysan, les déserts, la disparition des langues, les voyages, la photographie.

En 2002 la société Palmeraie et désert a absorbé la société de production Double D copyright film pour réunir l’intégralité du catalogue des films de Raymond Depardon sous une seule société de production.

Notre catalogue comprend à ce jour 19 longs-métrages et 24 courts-métrages.

En parallèle à notre activité proprement cinématographique nous avons produit des installations de films pour le musée de  la Fondation Cartier pour l’art contemporain dont « Donner la parole » pour l'exposition Terre Natale en 2008 et  "Au Bonheur des Maths  en 2011 pour l'exposition "Mathématiques, un dépaysement soudain", que nous avons édité en DVD.

Voici quelques étapes de notre histoire:

A l'initiative de la Fondation de France, notre première production fut « Afriques comment ça va avec la douleur » documentaire de création d’une durée de 2 heures  45, grand prix de Yamagata en 1996, puis débuté la série des « Profils Paysans "  en 2000.

Nous avons démêlé l’imbroglio juridique qui interdisait pendant 28 ans la sortie du film 50,81 % rebaptisé « 1974, une partie de campagne » pour sa sortie en salles en février 2002.

Nous avons produit  « Un homme sans l’occident » film de fiction tourné dans les déserts du Tchad sélectionné au festival de Venise en 2002.

Puis en 2004,   « 10e chambre : instants d’audiences » au tribunal correctionnel de Paris, présenté en sélection officielle à Cannes.

En 2007, tous les longs métrages réalisés par  Raymond Depardon ont été édités par  Arte France développement.

Pour cela nous avons restauré les films au fur et à mesure selon nos moyens.

Le film « La vie moderne »  obtient le prix Louis Delluc  en 2008. En 2012 nous avons édité le DVD  "au Bonheur des Maths"

Notre dernier film "Journal de France"  que nous avons co-réalisé ensemble a été présenté en sélection officielle projection spéciale au Festival de Cannes et est sorti en salles en Juin 2012.

En 2013 nous travaillons à la restauration et la numérisation de nos films antérieurs à 2000, nous venons de finir celle du film Urgences et nous préparons l'exposition Un moment si doux au Grand Palais novembre 2013 .

Haut de page